SAINT-LYS – Au bord du dépôt de bilan !

L’opposition de Saint-Lys en parle,

Aujourd’hui La Dépêche du midi le confirme.


Saint-Lys, l’opposition s’inquiète sur l’état des finances

 

Politique

De g. à dr. Jean Claude Ponge, Catherine Renaux, Nicolas Reybetheder, Josiane Loumes et Patrick Lasseube (non présentes les élues Sabine Bouet et Michèle Stefani).

Les élus d’opposition «l’Alternative pour Saint-Lys» organisent une réunion publique le jeudi 10 mars à 20 h 30, salle Antonin Chelle, 7 rue des Glycines. Catherine Renaux et Patrick Lasseube, les chefs de file de cette opposition s’expliquent.

Quel est le but de cette réunion publique ?

C.R Moins de deux ans après la réélection de Jacques Tène, le verdict sans appel de la Chambre Régionale des Comptes de Midi-Pyrénées (CRC) est tombé comme un couperet : les finances de la communes sont catastrophiques. Ce rapport concerne les exercices des années 2011 et suivantes c’est-à-dire sur la première mandature de Jacques Tène. Ce rapport tient des propos d’une sévérité sans appel et dénonce une gestion communale hasardeuse qui mène Saint-Lys tout droit à la banqueroute puisqu’il indique que «La dette communale n’est actuellement pas soutenable et que Saint Lys doit limiter les investissements aux dépenses de gros entretien et de mise en sécurité du patrimoine, afin d’engager un cycle de désendettement». Saint-Lys n’a plus de capacités financières pour suivre les folies dépensières du maire, Jacques Tène (PS).

Que dit exactement ce rapport ?

P. L : Les magistrats de la CRC demandent à la municipalité «d’amplifier l’effort de maîtrise des charges de gestion en rationalisant les subventions de fonctionnement, notamment au CCAS, et en gelant les effectifs communaux.» Par ces mots, elle demande au maire de baisser le budget du centre communal d’action sociale, de diminuer les subventions aux associations et de ne plus embaucher d’employés communaux. Si Saint-Lys ne suit pas les recommandations de la CRC, elle risque de se retrouver à court terme sous tutelle du préfet.

Pensez-vous que le maire va tenir des recommandations de la CRC ?

C.R.Depuis le début de notre mandat, nous alertons les Saint-Lysien (ne) s ainsi que l’ensemble du conseil municipal, preuves à l’appui, sur les erreurs de gestion, les embauches inconsidérées, les projets démesurés du maire. Mais il n’a toujours pas pris la mesure de la gravité de la situation puisqu’en conseil municipal du 25 janvier 2016, il a déclaré que la baisse du budget du CCAS et des subventions n’était pas envisagée. Mais en plus, la création du musée, l’épicerie sociale seraient engagée cette année ainsi que les études pour la salle multisports pour une réalisation en 2017. Ainsi la création du centre plurifonctionnel est aujourd’hui annoncé pour un coût de 2 millions d’euros dont un million sur le budget 2016.

Be the first to comment on "SAINT-LYS – Au bord du dépôt de bilan !"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*