Saint-Lys – Pourquoi Mr Mandement soutient-il Mr Téne ?

Il y a surement des intérêts qui n’ont pas été exprimés.
Comment comprendre le soutien inconditionnel donné par Mr Mandement Président de la Communauté de Communes du Muretain à Mr Téne dont la gestion a été mise en doute par la commission des comptes ainsi que par les conseillés PS démissionnaires?
Pourquoi avoir soutenu Mr Téne après qu’il ait tenu des propos insultants sur « la » ville dont il était le Maire ?
Une bonne raison, peut-être. Mr Mandement Président de la CAM craindrait de perdre son pouvoir au sein du Conseil Communautaire ? C’est un fait. Si changement d’équipe municipale il y a, son poste de Président pourrait être remis en question début 2017.

Ce qu’il faut noter et qu’il faudra se rappeler, c’est que Mr Mandement Maire de Muret n’a jamais condamné les propos tenus en réunion publique par Mr Téne.

Dommage pour lui. Mais heureusement d’autres l’ont fait.
– La Dépêche du Midi à rapporté les faits le 7 /09/2016,
– Mr Lasseube , Mr Eric Gauthier, Mr Franck Touboul Président Régional du CRIF, le sudtoulousain et beaucoup de Saint-Lysiens ont condamné ces propos inacceptables (voir ci-après).

LEMURETAIN.fr


La DEPECHE du MIDI ….Publié le 07/09/2016 à 03:52, Mis à jour le 07/09/2016 à 08:40

Jacques Tène relance la campagne
Avec son franc-parler habituel, Jacques Tène a souhaité rétablir quelques vérités./Photo DDM, X. H.
Jacques Tène n’y est pas allé avec le dos de la cuiller, lundi soir, lors de sa première réunion publique de campagne, en vue des élections municipales (11 et 18 septembre). Sous une halle plutôt clairsemée en public, si l’on enlève les co-listiers de l’actuel maire de Saint-Lys, ce dernier, dans son style habituel, a attaqué bille en tête pour, dans un premier temps, rétablir selon lui quelques vérités. «On vous a fait croire que Saint-Lys était en faillite, mais c’est faux… Qu’il fallait garnir de chiffres tout aussi faux des affiches jaunes, comme si Saint-Lys était devenue une ville juive qu’il fallait montrer du doigt… !»
Le soutien de Mandement
Le ton a à peine baissé lorsque, un à par un, co-listiers ou simples soutiens, sont venus apporter leur obole à la liste «Saint-Lys pour vous, avant tout» montée par Jacques Tène. Futur complexe sportif, habitat, cadre de vie, piscine, etc : les réalisations ou projets ont été copieusement vantés par les intervenants. Aucune question embarrassante en revanche pour le maire sortant, sans cesse à justifier la bonne santé des finances municipales, en dépit des désaccords multiples avec ses ex-soutiens, lesquels ont justement précipité la crise politique saint-lysienne et le besoin d’organiser de nouvelles élections.
Dans l’assistance, pour appuyer Jacques Tène, le président de «Muretain Agglo», André Mandement, dans un style plus sobre mais néanmoins offensif, a déclaré «ne pas avoir très bien compris que certains membres de la majorité municipale de Jacques Tène aient décidé de prendre leur envol». Avant d’asséner : «Quand j’en vois certains s’allier aujourd’hui avec la droite, je me dis finalement que c’est tant mieux qu’ils vous aient quitté !» Des propos corroborés dans l’intervention de Christophe Delahaye, conseiller régional du Parti radical de gauche (PRG) : «Vous avez un maire pugnace et bosseur. C’est avec lui que Saint-Lys doit prendre son envol pour un nouveau déclic.»
Xavier Hurtevent


Monsieur Patrick Lasseube

Patrick Lasseube Hier, à 14:52 •
11 et 18 septembre:Elections municipales de Saint-Lys
« Le MODEM condamne les propos indignes du candidat Jacques Tène
Le bureau du Modem de Haute-Garonne condamne les propos inacceptables et indignes du candidat Jacques Tène aux élections municipales de Saint-Lys : « comme si Saint-Lys était devenue une ville juive qu’il fallait montrer du doigt… » à propos de la couleur des affiches jaunes utilisées par la liste de Catherine Renaux et Patrick Lasseube (Modem).
Le Modem 31 en appelle au respect de la liberté d’expression et demande au candidat du parti socialiste de présenter des excuses publiques. Ses allusions insupportables nous replongent dans la période la plus sombre de la France au moment où notre pays à besoin de fraternité. Cette chaine de solidarité doit commencer dans nos communes autour d’un projet qui fait appel à ce qu’il y a de meilleur chez les femmes et les hommes comme celui proposé par la liste Renaux-Lasseube. »


Monsieur Eric Gauthier

« Le MODEM condamne les propos indignes du candidat Jacques Tène
Le bureau du Modem de Haute-Garonne condamne les propos inacceptables et indignes du candidat Jacques Tène aux élections municipales de Saint-Lys : « comme si Saint-Lys était devenue une ville juive qu’il fallait montrer du doigt… » à propos de la couleur des affiches jaunes utilisées par la liste de Catherine Renaux et Patrick Lasseube (Modem).
Le Modem 31 en appelle au respect de la liberté d’expression et demande au candidat du parti socialiste de présenter des excuses publiques. Ses allusions insupportables nous replongent dans la période la plus sombre de la France au moment où notre pays à besoin de fraternité. Cette chaine de solidarité doit commencer dans nos communes autour d’un projet qui fait appel à ce qu’il y a de meilleur chez les femmes et les hommes comme celui proposé par la liste Renaux-Lasseube. »


Le Sud Toulousain

Pour en savoir plus se connecter à www.sudtoulousain.fr


LA DÉPÊCHE DU MIDI. Lundi 12 septembre 2016.

Municipales de Saint-Lys : Jacques Tène se défend d’avoir prononcé des propos antisémites

Les représentants de la communauté juive n’ont pas souhaité réagir officiellement et immédiatement aux propos prononcés publiquement lundi soir dernier par Jacques Tène. Mais le CRIF n’a pas du tout apprécié
l’allusion faite par le maire sortant, alors en colère contre ses adversaires en lice pour le premier tour de l’élection municipale partielle à Saint-Lys (1). « On vous a fait croire que Saint-Lys était en faillite, mais c’est faux… Qu’il fallait garnir de chiffres tout aussi faux des affiches jaunes, comme si Saint-Lys était devenue une ville juive qu’il fallait montrer du doigt ! »
Face à cette rhétorique maladroite, voire douteuse, Franck Touboul, président régional du CRIF a tenu à préciser : « Je n’ai pas voulu réagir aussitôt pour ne pas instrumentaliser la campagne électorale à Saint-Lys. Mais ces propos sont inacceptables. Je regrette cette comparaison de la part de M. Tène, dont je ne veux pas croire qu’il y ait chez lui un début de commencement d’antisémitisme. On ne peut traiter ces sujets avec une telle légèreté.
Je souhaite qu’il regrette cette comparaison, qui j’en suis persuadé ne reflète pas sa pensée…» Hier soir, alors qu’il accusait le coup d’une arrivée en troisième position derrière ses deux rivaux, Jacques Tène a persisté dans sa comparaison : « C’est la vérité : certains ont marqué la ville de Saint-Lys en jaune comme on avait marqué autrefois les Juifs en jaune. Je ne suis absolument pas antisémite et mes propos n’ont rien à voir avec cela ! »

Xavier Hurtevent

(1) Liste Tène : 28, 93 %,
(2) liste Renaux/Lasseube : 35, 50 %
(3) Liste Deuilhé/Tarride : 35, 57 %.

Be the first to comment on "Saint-Lys – Pourquoi Mr Mandement soutient-il Mr Téne ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*