Portet-sur-Garonne – La démocratie en danger

Article publié le 26 décembre par le Sud Toulousain.

www.sudtoulousain.fr


Décidément, la période de vacances est un moment propice pour faire passer ce qui doit être fait dans la discrétion des arrangements entre amis. Entre le 16 décembre et le 10 janvier, les conseils municipaux doivent élire leurs représentants dans les intercommunalités qui ont enregistré une fusion.

Certains maires vont en profiter pour empêcher la représentation de l’opposition dans les futures assemblées fusionnées. Les cas se multiplient et certains sont annoncés avant même le vote. Portet-sur-Garonne où Éric Gautier ne représentera plus les 35 % d’électeurs ayant voté pour sa liste au Muretain-Agglo, Le Fousseret, Grenade et bien d’autres encore. Que se passera-t-il à Muret, Carbonne, Montesquieu-Volvestre. Ce dernier cas est assez symptomatique car le Maire a déjà annoncé qu’il ne sauverait pas l’opposition et que cela ne lui a même pas traversé l’esprit.

Dans les prochains jours, ce cas va se répéter encore nombre de fois dans un silence coupable de certains élus. L’intercommunalité est l’organe qui prend de plus en plus d’importance dans la vie locale et voir toute forme de contestation ou d’opposition disparaître est démocratiquement contestable.

Crédits photo : Arazi

Le Sud Toulousain / PI

Be the first to comment on "Portet-sur-Garonne – La démocratie en danger"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*