Muret – Myriam CREDOT réagit à la démission de 4 conseillers de l’opposition

Myriam CREDOT a réagi dès le 30 décembre 2016 à la démission de 4 conseillers municipaux de l’opposition de la liste d’Alain Sottil.
Myriam Crédot      30 décembre 2016, 12:40 · Muret ·
Sources : https://www.facebook.com/Myriam.CREDOT
Même si le groupe « Muret au Coeur » (Alain Sottil, Florence Caussade, Jean-Luc Gau et Nathalie Giner) et le groupe « MOM -Muret Opposition Municipale » (François Moisand et moi-même) n’ont pas toujours été d’accord sur les différents sujets évoqués en conseil municipal (mais les débats peuvent être constructifs si tout le monde s’écoute et respecte la position de ses interlocuteurs), j’estime que nous avons partagé une même vision de ce que devait être une opposition municipale : vigilante, sans collusion avec la majorité et en défendant l’intérêt général des muretains.

Je ne peux que confirmer les entorses de la majorité municipale à la démocratie et comprends la position de mes collègues démissionnaires. Sans les interventions de nos groupes respectifs, les séances auraient été bien silencieuses.

Connaissant les difficultés à occuper le rôle de Conseiller municipal assis sur les bancs de l’opposition de la Mairie de Muret sans tomber dans la facilité de la figuration ou de la complaisance, je souhaite bien du courage à leurs successeurs mais aussi la bienvenue, en espérant qu’il nous sera permis de travailler ensemble dans l’intérêt des muretains et de la démocratie locale.

L’image contient peut-être : plein air

Muret au Coeur

INFORMATION DES ELUS DU GROUPE MURET AU COEUR

Elus d’opposition au Conseil Municipal depuis mars 2014, nous faisons à nouveau en cette fin d’année le constat amer que la démocratie est en panne à Muret.

En effet, alors que d’importants projets sont en préparation, nous sommes une nouvelle fois écartés de toutes les réflexions municipales. Pire, nous sommes de façon permanente méprisés et insultés par un maire dictateur et autoritaire au pouvoir solitaire entouré d’une majorité silencieuse qui critique en coulisses mais approuve en votant toutes les décisions pour préserver ses acquis.

Les commissions municipales qui devraient être un lieu d’échanges ne se réunissent pour ainsi dire jamais et nous en sommes des figurants muselés et moqués en proie aux sarcasmes permanents.

Nous avions souhaité être candidats à la Mairie de Muret pour assurer la gestion de la commune. Au lendemain de l’élection nous souhaitions humblement pouvoir contribuer aux orientations municipales. Mais dans le contexte actuel, face à un Maire à l’égo surdimensionné, une opposition constructive n’est pas possible et nous ne voulons plus cautionner ce simulacre de démocratie.

Pour toutes ces raisons, nous avons adressé notre démission collective au Maire de Muret ce matin. Elle a immédiatement pris effet.

Alain Sottil, Florence Caussade, Jean-Luc Gau, Nathalie Giner

Répondre à cet article :  contact@lemuretain.fr
 *
 *
*

Be the first to comment on "Muret – Myriam CREDOT réagit à la démission de 4 conseillers de l’opposition"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*