Sécheresse : peut-on arroser les jardins ?

Les communes concernées par les restrictions d’eau sont les suivantes :

Aignes, Auragne, Auribail, Auterive, Ayguesvives, Beaumont-sur-Lèze, Beauteville, Caignac, Calmont, Caujac, Cintegabelle, Eaunes, Esperce, Gaillac-Toulza, Gardouch, Gibel, Grazac, Grépiac, Labarthe-sur-Lèze, Labruyère-Dorsa, Lagarde, Lagardelle-sur-Lèze, Lagrâce-Dieu, Marliac, Mauressac, Mauvaisin, Miremont, Monestrol, Montclar-Lauragais, Montesquieu-Lauragais, Montgeard, Nailloux, Pinsaguel, Pins-Justaret, Puydaniel, Renneville, Roquettes, Saint-Léon, Saubens, Seyre, Le Vernet, Vieillevigne, Villate.

 

 

Cours d’eau : nouvelles mesures de restriction face à une situation toujours tendue

 

Le tarissement des cours d’eau reste préoccupant, c’est ce qui ressort du dernier comité Eau du 21 août 2017

La baisse des niveaux des cours d’eau s’est poursuivie tout le long du mois d’août. Pour faire face à cette situation de pénurie, de nouvelles mesures de restriction sont prises par la Préfecture à compter du 23 août 2017.

Un comité de concertation sur l’eau s’est tenu le 21 août dernier à la Préfecture de la Haute-Garonne afin d’analyser l’évolution de la situation hydrologique avec l’ensemble des acteurs départementaux.

Les quelques pluies du mois d’août n’ont pas permis une reprise significative et durable des débits des cours d’eau haut-garonnais. Leur tarissement se poursuit toujours et certains d’entre eux ont aujourd’hui atteint le seuil de crise. C’est le cas du Volp et du Ger.

Sur la Garonne, le soutien d’étiage qui a débuté le vendredi 22 juillet à hauteur de 5 m³/s à destination de Lamagistère s’est intensifié ces derniers jours passant à 13 m3/s, ce qui correspond à un volume d’1,1 million de m3 déstocké par jour.  Sur le Tarn, le soutien d’étiage a été également renforcé avec des lâchers de 6 m3/s.
Certains barrages affichent des taux de remplissage historiquement bas. C’est le cas de la retenue de Montbel avec un taux de 37 %. Le risque d’épuisement du stock avant le 31 octobre prochain est élevé.
En raison de cette situation hydrologique, un nouvel arrêté de restriction est applicable dès le mercredi 23 août à 8 heures. Plusieurs décisions ont été prises par le Préfet de la Haute-Garonne.

Prélèvements agricoles limités

Les mesures sur les petits cours d’eau non réalimentés sont maintenues et interdisent totalement les prélèvements. Sur l’Aussonnelle, le niveau de restriction se maintient à hauteur de 50 %. Sur le Tescou, l’interdiction totale, en cohérence avec les décisions prises par le préfet du Tarn est maintenue. En revanche, sur le Volp, les restrictions se sont renforcées avec une interdiction totale des prélèvements. Sur les cours d’eau de l’Hers-Vif et de l’Ariège,  le niveau de restriction est passé de 25 % à 50 %, en coordination avec le département de l’Ariège. Par ailleurs, de nouvelles restrictions de prélèvements sont appliquées sur le Girou réalimenté à hauteur de 30 %, sur le Ger et le Job à hauteur de 50 %.

Dispositions renforcées relatives aux usages à partir des réseaux d’eau potable

  • Sur les réseaux d’eau potable alimentés à partir de l’Ariège, 43 communes sont concernées par de mesures de restriction renforcées.
  • Le lavage des véhicules hors des stations professionnelles est toujours interdit, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires – alimentaires) ou technique (bétonnière…) et pour les services intervenant au titre de la sécurité publique (pompiers, police, etc.).
  • Le remplissage et la mise à niveau diurne des piscines privées reste interdit. Les vidanges des piscines publiques est soumise à autorisation.
  • Les restrictions se sont renforcées pour l’arrosage des pelouses, espaces verts publics et privés, jardins d’agrément, terrains de sport avec désormais une interdiction totale des prélèvements.
  • L’arrosage des jardins potagers est dorénavant interdit de 8h00 à 20h00.
  • Les fontaines publiques en circuit ouvert doivent rester fermées.
  • Le lavage des voiries est interdit sauf impératif sanitaire et à l’exclusion des balayeuses laveuses automatiques.
  • Les activités industrielles et commerciales devront limiter au strict nécessaire leur consommation d’eau. Le registre de prélèvement devra être rempli hebdomadairement.
  • Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des plans d’eau de loisirs à usage personnel est interdit.
  • Les installations soumises à autorisation au titre de la nomenclature des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) devront respecter les dispositifs s’appliquant en cas de sécheresse contenus dans leurs arrêtés d’autorisation.

Les communes concernées par ces restrictions sont les suivantes :

Aignes, Auragne, Auribail, Auterive, Ayguesvives, Beaumont-sur-Lèze, Beauteville, Caignac, Calmont, Caujac, Cintegabelle, Eaunes, Esperce, Gaillac-Toulza, Gardouch, Gibel, Grazac, Grépiac, Labarthe-sur-Lèze, Labruyère-Dorsa, Lagarde, Lagardelle-sur-Lèze, Lagrâce-Dieu, Marliac, Mauressac, Mauvaisin, Miremont, Monestrol, Montclar-Lauragais, Montesquieu-Lauragais, Montgeard, Nailloux, Pinsaguel, Pins-Justaret, Puydaniel, Renneville, Roquettes, Saint-Léon, Saubens, Seyre, Le Vernet, Vieillevigne, Villate.

Pour toutes les autres communes du département, la population doit également adopter des pratiques économes de l’utilisation de la ressource en eau. Il est recommandé :

  • d’éviter d’arroser les potagers et les jardins entre 8h00 et 20h00
  • de limiter le lavage des véhicules
  • d’éviter le remplissage et la mise à niveau diurnes des piscines.

Manœuvres de vannes interdites

Par ailleurs, les manœuvres de vannes, qui consistent en l’ouverture ou la fermeture des vannes des centrales hydroélectriques, barrages, moulins et autres ouvrages, en période de bas débits sont interdites par arrêté du 26 juillet 2017 car elles présentent un impact fort sur les milieux aquatiques et sur les performances du soutien d’étiage.

Texte ….  https://www.haute-garonne.fr/actualites/cours-deau-nouvelles-mesures-de-restriction-face-une-situation-toujours-tendue

Photo  … annawaldi

 

Be the first to comment on "Sécheresse : peut-on arroser les jardins ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*