Saint-Lys – Risque de désastre médical annoncé !

Drame du côté de Saint-Lys. Ils étaient 9 médecins généralistes … ils ne sont plus que 6 aujourd’hui et 5 en janvier.
Notre photo : le docteur Laurent Pomery intervient au conseil municipal du 20 novembre.


Où se situe l’urgence médicale aujourd’hui sur Saint-Lys ?
Principalement chez les médecins généralistes, depuis quelques années sur la commune de Saint-Lys, l’on observe une dégradation de l’accès aux soins médicaux et ceci pour les raisons principales suivantes:
– Non remplacement en 2016 d’un médecin parti en retraite ;
– Non remplacement d’un 2ème médecin ayant quitté la commune précipitamment en 2015 ;
– Difficultés pour un 3ème médecin de recruter son ou ses successeurs ;
– Départ d’un 4ème médecin non remplacé au 31 décembre 2017 ;
– Depuis deux ans, le nombre de médecins est en diminution, de 9 il est passé à 6, tandis que la population est en constante augmentation.

Quid d’une la Maison pluridisciplinaire de Santé ?
De par sa définition, la Maison pluridisciplinaire de Santé proposée par l’Agence Régionale de Santé est une nouvelle proposition d’organisation d’accès aux soins, en regroupant en un même lieu diverses professions de santé au-delà des médecins généralistes. Un schéma ambitieux qui nécessite de 4 à 5 années pour sa mise en place.

Que veulent les jeunes médecins généralistes pour exercer leur profession ?
La population des jeunes médecins généralistes est en majorité féminine, à Saint-Lys toutes les candidatures sont féminines. Ces jeunes générations veulent vivre avec leur temps comme toutes les autres catégories sociaux professionnelles. Elles aspirent à l’exercice d’une médecine de proximité qui réponde à des pratiques modernes de la médecine. Leur souhait est d’exercer un temps partiel. Tout ceci semble possible à la seule condition de regrouper en un seul lieu géographique le plus possible de médecins qui assureront ainsi une permanence tournante entre eux. C’est ce dispositif, qui aujourd’hui, attire les jeunes médecins.

Que proposent les médecins généralistes de Saint-Lys pour répondre à l’urgence ?
Aujourd’hui les médecins généralistes se sont regroupés et son porteur d’un projet commun capable de répondre immédiatement à la situation d’urgence.
Un projet qui répond tant aux besoins de la population que ceux des médecins à savoir :
Pour une pratique moderne de la médecine de proximité dans des locaux adaptés, un travail de groupe pour une prise en charge commune qui permet de garantir l’accueil des patients.
Les médecins proposent de financer sur leurs fonds propres la construction et l’aménagement d’un grand cabinet médical capable de réunir 7 médecins, 6 actuels auxquels vient s’ajouter la candidature d’un nouveau médecin attiré par l’initiative novatrice des médecins de Saint-lys. A terme le bâtiment pourrait accueillir 8 médecins. La localisation en un seul lieu sera sources d’économies dans les frais de gestion.

Pour qu’elle raison les médecins généralistes demandent-ils à la municipalité de mettre à leur disposition un terrain constructible ?
Pour être accessible, visible, le bâtiment doit avoir une position centrale, mais les possibilités d’espace libre proche du centre bourg sont rares. Un terrain communal a été identifié, il s’agit de l’emplacement des anciens locaux techniques municipaux situés en bordure de l’avenue du Languedoc en face du collège et mitoyen de la MJC. Cet espace est libre depuis 2007 et à ce jour aucun projet communal n’y est prévu. Le terrain permet aisément d’y implanter une structure évolutive en fonction des besoins futurs d’extension tout en créant des places de stationnement supplémentaires très demandées dans ce secteur.
La cession du terrain donnerait lieu à l’écriture d’une convention précisant les modalités de mise à disposition. En acceptant la session de ce terrain communal constructible, la commune dont les finances sont fragiles, ne s’endetterait pas, tout en remplissant son rôle d’acteur principal pour l’accès aux soins médicaux.

Saint-Lys terre d’initiatives en matière de soins ?
Rappelons que c’est à Saint-Lys qu’est né, grâce à l’engagement du docteur Pierre Massol, le projet et la première mise en place de la permanence des soins avec la régulation les week end. Ce fut une solution adaptée dans une situation de crise. Aujourd’hui, toujours dans une période de crise qui touche autant le rural que l’urbain, l’initiative Saint-lysienne portée par de jeunes médecins volontaristes apporte une réponse réaliste et aux effets immédiats.

Patrick Lasseube


Source texte : Patrick Lasseube
Photo … photo LL (Lucette Lasseube) libre de droits.


Adressez vos commentaires à contact@lemuretain.fr

Le muretain

1 Comment on "Saint-Lys – Risque de désastre médical annoncé !"

  1. je suis triste de voir que l’accord ,ne peut aboutir.Moi je pense à une chose,je ne sais pas si cela ferai avancer ce problème,pourquoi ne pas mettre chez les commerçants des papiers ,ou tous les habitants pourraient signer.Ils pourraient ainsi donner leurs avis, afin que ST Lys ne deviennent pas un deser.
    médicales

Leave a comment

Your email address will not be published.


*