Portet – Alerte ! La santé publique de 600 000 toulousains est en jeu !

Vue aerienne de la station de pompage a Vieille-Toulouse en Haute-Garonne

Les responsables politiques du Muretain font la sourde oreille. Ils imaginent certainement assez mal de concéder, à la Métropole Toulousaine, quelques bribes de leurs prérogatives et pourtant : la sagesse devrait l’emporter. Un projet, moins cher et sans risque existe concernant le projet de station d’épuration. Ce projet propose de déverser les rejets en aval des trois stations de captage d’eau pour Toulouse (Clairfont, PSE et Pech David). Ne serait-ce pas plus raisonnable ?
Moins cher et sans risque. Comment ignorer la proposition de l’ADER ?


 

Message reçu de ADER

Risque de contamination de l’eau potable de la Garonne
en amont de Toulouse

L’Association de Défense des Rives du confluent Garonne-Ariège (ADER) n’a de cesse de dénoncer les risques du projet de station d’épuration (STE) dans la zone protégée et naturelle rive droite de la Garonne à l’entrée de Lacroix-Falgarde.

Une correspondance entre le Président du Sivom SAGe et L’Agence Régionale de Santé Occitanie (ARS) révèle même une possibilité d’extension du projet actuel de 25 000 Equivalents Habitants (EH) jusqu’à 50 000 EH.

Malgré un filtrage moderne et efficace, des polluants «émergents» notamment les perturbateurs endocriniens, les rejets d’origine médicamenteux et hormonaux seront susceptibles d’être retrouvées dans les cours d’eaux
L’ARS s’étonne donc que sa recommandation d’augmenter la capacité et d’utiliser la STEP de Cugnaux ne figure pas parmi les hypothèses retenues par le Syndicat Intercommunal à Vocations Multiples Saudrune Ariège Garonne (SIVOM SAGe).

En effet, le SIVOM ne propose que deux projets avec des rejets en amont des captages de l’eau que consomment 600 000 Toulousains !

L’ADER dénonce fermement les choix du SIVOM et du maire de Portet-sur-Garonne, décidés sans aucune concertation ni réunion publique digne de ce nom, qui non seulement dissimulent la capacité réelle projetée, mais surtout mettent potentiellement en danger la santé des 600 000 Toulousains en cas de dysfonctionnement de la STEP.

La solution alternative, recommandée par l’ARS et ADER, consiste un branchement des égouts vers la STEP existante de Cugnaux qui pourrait être agrandie avec un budget nettement moins élevé que celui du projet de STEP à Portet-sur-Garonne.

Les eaux traitées seraient rejetées dans Le Roussimore et la Saudrune qui rejoignent la Garonne en aval des trois stations de captage d’eau pour Toulouse (Clairfont, PSE et Pech David).
La capacité de ces ruisseaux pourrait être augmentée via une réalimentation à partir du canal de Saint Martory.

Mais, les responsables politiques du Muretain imaginent certainement assez mal de concéder à la Métropole Toulousaine quelques bribes de leurs prérogatives.

Quelles priorités doit servir la puissance publique quand au-delà des questions écologiques, la santé publique concernant 600 000 toulousains est en jeux ?

Notre site : http://ader31.comeze.com

Notre mail : ader31120@gmail.com


Adressez vos commentaires à contact@lemuretain.fr

Le muretain

Be the first to comment on "Portet – Alerte ! La santé publique de 600 000 toulousains est en jeu !"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*