STEP de Portet. Les châtelaines sont en colère.

Florilège d’articles relevés dans la presse locale. (Voir ci-dessous).
« Les châtelaines en colère défendent le patrimoine contre les « usurpateurs » !!!!
Signé MM


Adressez vos commentaires à contact@lemuretain.fr

*


Création d’une Step : l’inquiétude des châtelains – 16/05/2018

From www.ladepeche.fr – May 16, 1:18 PM
Le château de Creuse, à 400 m de la future station d’épuration.
Mesdames Jany du château de Creuse à Portet, et Bernardin du château Lacroix, ainsi qu’un Portésien rive droite voisin, nous ont fait part de leurs préoccupations au cours d’une interview.
Une Step à 500 m du patrimoine historique
Le sujet le plus important abordé par Mme Jany est le projet d’une très grande station d’épuration (Step) entre les deux châteaux, à la limite, voire à l’intérieur, du périmètre de protection des monuments historique de 500 mètres. Elle déplore la proposition de Thierry Suaud, maire de Portet et son obsession de maintenir ce projet sur un espace naturel incomparable aux portes de l’agglomération Toulousaine, de Lacroix-Falgarde et Vieille Toulouse et à proximité de Châteaux classés.
Une bétonisation à outrance
Mme Bernardin, ancienne propriétaire du château Lacroix, se dit désolée de voir un site abandonné et sali par une Step sur cette «trame» verdoyante et protégée par des associations de la Confluence. Leur voisin martèle, geste à l’appui «À l’heure où la protection de l’environnement est une question majeure et les prises de conscience de plus en plus nombreuses, il est inconcevable de vouloir implanter une station d’épuration de cette ampleur à seulement quelques mètres d’une zone protégée. C’est l’habitat de nombreuses espèces animales, vouées à disparaître à cause de la bétonisation à outrance animée plus par une volonté de profit qu’autre chose». Et d’ajouter : «De nombreux hectares de terres disparaissent chaque année et des espèces sont menacées. Aussi, il est primordial de protéger ces milieux naturels. Ce qui impacte la nature impacte les êtres humains, en bon comme en mauvais.»
Les deux magnifiques châteaux classés sont habités. Les premiers locataires des 19 appartements rénovés du château de Lacroix emménagent. Ils se disent très satisfait en particulier du calme des lieux, de la nature et de la proximité des commerces. Seul point noir : le très encombré chemin des étroits.
Malgré leurs statuts de «nouveau châtelain», certains comptent se mettre au jardinage dans les jardins familiaux voisins. Ils n’étaient pas informés du projet de Step.

Source : La Dépêche du Midi

*


Lacroix-Falgarde : Le château de Creuse témoin de plus de 400 ans d’Histoire

From www.lepetitjournal.net – May 15, 2:49 PM
Irrationnellement, une petite partie de Portet se trouve rive droite de la Garonne à 12 km de la mairie, enclavé entre Lacroix Falgarde, Vigoulet et Vieille-Toulouse. C’est là, aux portes de la réserve naturelle confluence Garonne Ariège qu’est situé le château de Creuse. Propriétaire, d’un illustre général d’empire, le baron Jean-Marie Ritay. « Portet doit être fier d’avoir vu naître dans ses murs un homme de la plus humble condition, qui par son intelligence, sa bravoure et son amour de la patrie, a pris rang parmi les plus glorieux enfants de la France. Ce château, est une très belle construction de la fin du XVIe, protégé par deux tours en encorbellement, avec meurtrières, couvertes d’ardoise et divisées en deux étages qui servaient de pigeonnier. La maison entre cour et jardin, à haut étage, magnifiquement restaurée en laissant les briques apparentes possédait des croisées à meneaux qui ont été supprimées pour des ouvertures plus hautes. On peut admirer dans le grand salon au plafond peint, plusieurs souvenirs du Général Ritay : sabre, épaulettes et portrait en grand uniforme. Sur la façade sont scellés quatre médaillons avec des inscriptions dont l’une est tirée de La Henriade, une épopée en dix chants que Voltaire a écrite en l’honneur d’Henri IV et de la tolérance.

Un château assiégé
Inscrit à l’inventaire des monuments historiques pour ses façades et toitures, celui-ci voit un projet de grande station d’épuration STEP de la mairie de Portet prévu à 350 mètres de son bâtiment principal. Madame Jany réside à l’Orangerie transformée en habitation et ses petits enfants habitent le corps principal du château. Elle se dit peinée que des élus envisagent un « tel projet de STEP qui modifierait irrémédiablement le cadre naturel de la trame verte qui va de Lacroix-Falgarde jusqu’aux portes de Toulouse ».
Source : Le Petit journal

 


A la rencontre des Châtelains de Lacroix-Falgarde

From www.lepetitjournal.net – May 15, 2:47 PM
Rencontre de Mesdames Jany » Château de Creuse et Bernardin « Château de Lacroix » et d’un Portésien rive droite.
Suite à l’interview accordé au Petit Journal, et à l’association « ADER ». Madame Jany déplore manifestement la proposition de Thierry Suaud , maire de Portet et l’obsession de maintenir le projet d’une station d’épuration sur un espace naturel incomparable aux portes de l’agglomération Toulousaine, de Lacroix-Falgarde et Vieille Toulouse et à proximité de Châteaux classés, encore surprise que cette STEP ne sois pas « classé » comme les châteaux, dit-elle sous un discret petit sourire, persuadé que ce projet tombera à l’eau.
Sur les lieux du Château Lacroix Madame Bernardin se dit désolée de voir un site abandonné et Sali par une telle proposition d’une Step sur se site verdoyant et protégé par d’autres associations de la Confluence, peut-être que la raison l’emportera sur le béton…
M.J. A, rive droite de Portet, martèle geste à l’appui , l’heure où la protection de l’environnement est une question majeure et les prises de conscience de plus en plus nombreuses, il est inconcevable de vouloir implanter une station d’épuration de cette ampleur à seulement quelques mètres d’une zone protégée , aux abords d’un lieu qui abrite de nombreuses espèces animales, vouées à disparaitre à cause de la bétonisation à outrance animée plus par une volonté de profit qu’autre chose…Quand on sait,M.J , que de nombreux hectares de terres disparaissent chaque année et que des espèces sont menacées, il est primordial de protéger ces milieux naturels, nous regardant dans les yeux. Et de poursuivre, ce qui impacte la nature impacte nécessairement les êtres humains en bon comme en mauvais, sans oublier les deux magnifiques châteaux classés, à proximité, nous avons eu l’impression d’une personne engagé et déterminé.
Source / Le Petit Journal

 


 

Be the first to comment on "STEP de Portet. Les châtelaines sont en colère."

Leave a comment

Your email address will not be published.


*