Portet – La STEP : rien n’est écrit tout est à refaire !

Un projet alternatif au projet de M. Suaud doit être étudié.

C’est surement plus sage que de s’enfermer dans une mauvaise solution .

Article communiqué par ADER

Source texte et photo La Dépêche du Midi

Publié mardi 19 mars 2019 – Gérard Boudon

https://www.ladepeche.fr/2019/03/19/projet-dassainissement-des-eaux-usees,8077063.php

Portet-sur-Garonne (31) Projet d’assainissement des eaux usées

C’est à la salle du Confluent que s’est déroulée cette réunion publique devant des Portésiens dont certains venus de la rive droite inquiets sur la perspective de l’installation d’une STEP sur la commune de Lacroix Falgarde. Après le mot d’accueil du maire et conseiller régional Thierry Suaud et les quelques mots du maire de Frouzins et président du SIVOM Saudrune Ariège Garonne qui présenta les deux solutions du projet d’assainissement ce furent tour à tour les interventions positives du nouveau projet par M. Solera vice-président à l’eau et l’assainissement Toulouse Métropole, Mme Garrigues vice-présidente de la politique de l’eau SICOVAL, Mr Colombet secrétaire général représentant le préfet de la Haute-Garonne et M. Choisy directeur de l‘agence de l’eau Adour-Garonne.

Les STEP du Bac de Portet et du Bois Vert sont devenues des ouvrages vieillissants, avec un génie civil dégradé, des équipements vétustes et de plus des capacités insuffisantes au regard des perspectives d’évolution. Il fallait donc reconstruire une nouvelle station d’épuration en remplacement de celles du Bac et transférer les effluves du Bois Vert vers la station du Cugnaux. Il fut tout d’abord question de sites potentiels en rive droite :1/ lieu-dit « La Creuse » 2/ « lieu-dit « les Boulbennes ». Deux sites aux caractéristiques identiques. Le rejet des eaux traitées à la confluence Garonne/Ariège qui permet de s’éloigner des prises d’eau destinées à la production d’eau potable.

Un projet alternatif

De plus la disponibilité foncière puisque les parcelles sont mises en vente au moment de l’étude. Fin 2016 le comité syndical décide de retenir le site 2 et fait l’acquisition des terrains auprès de la SAFER. Au regard de l’alerte de l’architecte des bâtiments de France et l’implantation de l’ouvrage à proximité des châteaux de Lacroix Falgarde et de la Creuse et l’avis positif de l’agence régionale de la santé, et compte tenu de l’adhésion de la ville de Portet au SIVOM en 2016, de la fusion des syndicats d’eau et d’assainissement en 2017 et l’évolution des perspectives de développement du territoire et ses nouveaux enjeux, il a été décidé d’étudier un projet alternatif.

Présentation du projet rive gauche; le transfert des effluents pour Portet avec une création d’un poste de refoulement (20 000 EH) au bac; création d’un poste de refoulement du bac vers Cugnaux (environ 4,5 km) abandon et démolition de la station du Bac. À ce sujet les contraintes techniques identifiées sont : passage de la RD 120 route d’Espagne, passage de la voie ferrée, passage de l’autoroute A64. Deuxième volet rejet des eaux traitées : la totalité du rejet de la station de Cugnaux sera dirigée en Garonne, afin de préserver les prises d’eau destinées à l’eau potable de l’agglomération Toulouse et la qualité de la Saudrune. Le point de rejet sera situé en aval des prises d’eau à Toulouse dans le bras inférieur de la Garonne soit en amont des ballastères au droit de l’usine d’eau potable.

Enfin pour le SICOLVAL les effluents des communes de Lacroix-Falgarde et Aureville seront dirigés vers la station d’épuration de Pins-Justaret. Pour conclure le maire de Portet remercia toutes les personnes satisfaites de ce futur projet et tacla ceux qui ne comprennent pas qu’un tel projet demande réflexion.

Gérard Boudon

——————————————————————————————————————

Article communiqué par ADER

http://ader31.comeze.com

Adressez vos commentaires à  contact@lemuretain.fr

Le muretain

Be the first to comment on "Portet – La STEP : rien n’est écrit tout est à refaire !"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*