Muret : les transports en commun sont payants …… !

Rien ne va plus. 2 € doivent être payés pour chaque montée dans les transports en commun qui desservent Ox, Estantens et la route de Eaunes,


Fâché ; Roger nous écrit :

« Vous pourriez faire une enquête sur les deux poids deux mesures concernant les transports en commun gratuit à Muret.
Monsieur le Maire a négocié avec Tisseo la gratuité des transports en commun dans Muret en échange de la suppression du Tam Tam…
Il semblerait que les contribuables d’Estantens, de Ox et de la côte de Eaunes ne fassent pas partis de Muret pour les transports en commun…pourtant nous payons les mêmes impôts locaux que les Muretains bénéficiant de la gratuité… »
« C’est sûr que la population électorale des quartiers nord est plus favorable à Mr Le Maire que celle de la périphérie…. »
La polémique est lancée :

 


Une enquête très rapide nous a conduit à faire le constat que tous les muretains ne sont pas lotis à la même enseigne.
Les habitants de ces quartiers sont révoltés. Ils font les observations suivantes :
– Une consultation avait été faite à Estantens et personne n’en a tenu compte,
– Le 303 pourrait facilement poursuivre sa route jusqu’à Estantens. Il s’arrête au lycée. Dommage, il faudrait revoir le trajet de ces navettes.
– Les quartiers périphériques sont très mal desservis dans la matinée ou dans l’après-midi. Aucune possibilité de se rendre au centre-ville pour faire des courses ou simplement pour aller à la médiathèque.
– Monsieur le Maire ne s’oppose plus aux inégalités ! il les accepte. C’est nouveau !
– Il faut que M. le Maire sache que tous les habitants de ces quartiers ne sont pas riches ! Ils sont prêts à marquer leur mauvaise humeur !

Sujet à suivre :


Adressez vos commentaires à contact@lemuretain.fr
Le muretain

Be the first to comment on "Muret : les transports en commun sont payants …… !"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.